LE SOCLE COMMUN, promesse démocratique

Comment qu’au Mans qu’on fait ? Projets par période

Travail et évaluation par compétences

Collège de la Madeleine, Le Mans, Sarthe; 6e, 5e, 4e et 3e de SEGPA; toutes disciplines.

Afin de donner du sens aux apprentissages et aux compétences que l’on souhaite maîtriser, nous tentons de travailler en projets inter ou transdisciplinaire par période (modèle ci-joint). En SEGPA, les élèves passent d’une année à l’autre sans jamais redoubler (quelle que soit la SEGPA). Le CFG (le DNB des SEGPA) est désormais attribué à partir de la validation du palier 2 du Socle Commun et d’un oral de 20 minutes. Dès lors, quel est l’intérêt de conserver des notes?

Difficultés rencontrées: Modifier ses pratiques suppose de gérer quelques inconforts… La difficulté principale réside dans le fait qu’on a du mal à penser un projet sur une période. Quand les élèves accrochent, on a envie de poursuivre un peu. Et quand ça ne prend pas, on n’a pas envie d’insister…

Difficile donc de « programmer ». D’ailleurs, est-ce vraiment un problème? Qui planifie exactement son travail? Nous essayons de tendre vers cet objectif mais quel chantier est fini à temps? Combien de temps ai-je mis à envoyer cet article? Qui n’a jamais attendu en salle d’attente?
Autre difficulté: la lisibilité des compétences. Une seule feuille A4 en langage simple devrait suffire pour les élèves et les parents. Nous travaillons déjà à cette redéfinition des compétences car certains de nos élèves seront en apprentissage tout de suite après la SEGPA et il y a pour nous une forme d’urgence (à quoi les préparer?).
Monter et coordonner de tels projets demande du temps. Une banque de projets permettrait de mutualiser et d’en gagner.

Avantages appréciés: les élèves et les parents savent dès le début ce que nous allons travailler. L’évaluation est de moins en moins vécue comme une sanction mais plus comme une vérification de la maîtrise de compétences après exercices et entraînements. Du point de vue des enseignants, les profs des écoles que nous sommes sont ravis de casser le rythme aberrant du collège qui voit s’enchaîner les matières heure par heure.

Gwenael Le Guevel

Exemple projet période

Publicités

À propos de Guillaume Touzé

Secrétaire fédéral Sgen-CFDT secteur politique éducative

Information

Cette entrée a été publiée le 3 juillet 2012 par dans Témoignages.

RSS Scoop.it : Le socle commun pour les nuls

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.
%d blogueurs aiment cette page :