LE SOCLE COMMUN, promesse démocratique

UNSA : pour la réalité d’une formation tout au long de la vie

L’accès à l’emploi se complexifie dans notre société où les mutations économiques et technologiques, les évolutions de la composition même du
travail sont constantes. Afin de faciliter l’accès à l’emploi et de sécuriser les parcours professionnels des salariés, la formation est, pour l’UNSA, une donnée clé. C’est pourquoi elle appréhende la formation professionnelle comme une continuité de la formation initiale, avec pour objet la réalité d’une formation tout au long de la vie qui rendra plus sûrs les trajets professionnels de chacun. Dans cette optique, l’acquisition réelle du socle commun de connaissances et de compétences de la formation initiale est capitale. Sans ce bagage indispensable, progressions, reconversions, adaptations peuvent devenir des obstacles insurmontables pour certains salariés. Dans la crise en cours, les drames sociaux sont industriels, économiques : trop souvent ce sont aussi des drames d’une formation initiale insuffisante. Le socle commun, plus qu’un passeport pour la citoyenneté c’est aussi un passeport pour l’emploi et pour le garder !

Luc Bérille

Publicités

Information

Cette entrée a été publiée le 15 mars 2012 par dans Organisations.

RSS Scoop.it : Le socle commun pour les nuls

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.
%d blogueurs aiment cette page :